L'armistice cent ans après : une rétrospective documentaire

L’armistice cent ans après : une rétrospective documentaire

A l'occasion du centenaire de l'armistice du 11 novembre 1918, la bibliothèque universitaire propose un panel de documents imprimés et vidéo, esquissant les contours et résonances de l'évènement.

C’est dans un wagon-restaurant aménagé pour les circonstances dans la clairière de Rethondes que, le 11 novembre 1918,  les représentants des principales forces belligérantes signèrent la fin d’une guerre commencée quatre ans plus tôt. Cette guerre qui tua et brisa indifféremment, selon les mots de l’écrivain Ernest Hemingway, « les doux et les très bons et les très braves », accouchant d’une « victoire endeuillée ». Était-ce vraiment, au regard des décennies qui suivirent, la fin d’une guerre?

Ou y avait-t-il plutôt déjà là les ferments d’un désastre nouveau, comme put en témoigner le journaliste allemand Sebastian Haffner ? L’armistice apparaît comme l’un des pivots d’une année charnière où se déployèrent nombre d’évènements révolutionnaires, de la Chine à l’Allemagne des Spartakistes.

La foule des parisiens manifeste sa joie sur les Grands Boulevards à Paris, le 11 Novembre 1918
La foule des parisiens manifeste sa joie sur les Grands Boulevards à Paris, le 11 Novembre 1918, à l’annonce de la signature de l’armistice entre l’Allemagne et les Alliés, mettant fin à la Première Guerre Mondiale. Crédits : STR / AFP – AFP

Ce centenaire, s’il est l’occasion de nourrir des réflexions utiles au présent sur le drame inaugural du siècle dernier, n’est pas reçu et considéré d’une même façon selon les pays.

Autant d’aspects qu’aborde une sélection de documents présentée dans l’entrée de la BU.