histoire(s) de migrants - expositions et rencontres 1

histoire(s) de migrants – expositions et rencontres

Pour accompagner la première édition des Regards croisés sur les migrations forcées à La Rochelle, la Bibliothèque universitaire propose une série d'expositions sur ce thème, à découvrir dans son hall, du 21 janvier au 16 février 2019.

Migrations, une histoire européenne

Cette exposition, proposée par l’Alliance Europa et la Maison de l’Europe de Nantes, offre une plongée dans un volet majeur de l’histoire européenne depuis 1900 en revenant sur les vagues migratoires internationales, souvent de très grande envergure, qui n’ont cessé de la jalonner. L’ampleur du sujet interdit toute exhaustivité, mais la connaissance de ces multiples épisodes permet une relecture de l’histoire européenne sur le temps long. C’est d’abord l’Europe occidentale qui est la première destination des migrants, issus pour la plupart de ses périphéries méditerranéennes et orientales, puis progressivement du monde arabo-musulman, d’Afrique et d’Asie, dans le contexte global d’une mondialisation des migrations.

L’Europe des barbelés

par Louis Witter

En septembre 2015, Louis Witter, photographe reporter pour des médias français et étrangers est parti suivre l’exode massif de réfugiés syriens, afghans et irakiens à travers les Balkns.

Depuis la Serbie jusqu’à l’Allemagne, les photographies sélectionnées sont autant d’étapes et de portraits qui incarnent le périple de ceux que les atrocités ont obligés à fuir leur pays, afin de chercher refuge dans une Europe que leur accueil divise. Les barbelés se dressent sur les chemins, ceux des camps, des frontières qui se ferment ou qui s’ouvrent encore timidement…

 

Chemins de terre

par Aude Weber et Pascal Bernard

Les « Chemins de terre » ont permis d’accueillir un groupe de Rochelais, de migrants et de personnes en réinsertion sociale dans un atelier de céramique, accompagné et encadré par la peintre et céramiste Aude Weber, pour leur permettre de découvrir le travail de la terre.
Une façon de se rencontrer et d’échanger avec quelques personnes qui fréquentaient déjà l’atelier et travaillaient déjà l’argile, et d’élaborer ensemble un projet commun d’œuvres en argile.
Ces ateliers ont abouti à la composition d’une exposition faisant découvrir une expression autour de la thématique de la migration, des expériences de vie, de départ, de cheminement, d’arrivée, de découverte d’un nouveau pays avec ses codes, sa culture, sa langue, les conditions de vie qui leur y sont proposées et la rencontre avec la population du lieu d’accueil.
Une occasion de s’exprimer pour des personnes qui bénéficient de peu d’opportunités de dire et d’être écoutées, entendues. Leur offrir un espace et un temps de pratique artistique, leur permettre un temps de rencontre avec des personnes qui ne connaissent pas leur parcours.
Cette exposition est l’aboutissement d’un travail du groupe sur les aspects communs de leur parcours, sur ce qui les rassemble, à partir de leurs parcours singuliers.

 

Pour aller plus loin, nous vous proposons une bibliographie.

LA BU EST OUVERTE


Port du masque obligatoire
dans l'ensemble du bâtiment


 
close-link