Fonds américains

Du Brésil au Canada en passant par les États-Unis, quelques 9000 ouvrages issus de différents dons, personnels ou institutionnels, pour découvrir le continent américain.

Frédéric Mauro (1921-2001)

Historien, Frédéric Mauro est l’un des fondateurs des études latino-américaines en France. Agrégé d’histoire en 1947, il fait sa thèse sous la direction de Fernand Braudel (Le Portugal et l’Atlantique au XVIIe siècle (1570-1670), 1957) et exerce comme professeur d’histoire moderne à la faculté de lettres de Toulouse de 1958 à 1967. À compter de 1967 il devient titulaire de la première chaire française d’histoire de l’Amérique latine à l’Université de Paris X-Nanterre, qu’il anime jusqu’à son départ en retraite en 1991, en même temps qu’un séminaire de recherche à l’Institut des Hautes Études de l’Amérique Latine (IHEAL).

Le fonds Mauro à la BU

Les livres

En 2004, la famille de Frédéric Mauro a confié à la BU un ensemble de quelques 2000 volumes issus de la bibliothèque personnelle du chercheur.

Outre la thèse et les ouvrages de F. Mauro, le fonds regroupe des titres sur l’Amérique latine en général et le Brésil en particulier, majoritairement parus entre 1960 et 1979. Il est en grande partie conservé en réserve. Les titres sont présents dans le catalogue de la BU et signalés dans le catalogue collectif Sudoc (catalogue collectif français réalisé par les bibliothèques et centres de documentation de l’enseignement supérieur et de la recherche).

Les ouvrages sont empruntables et disponibles pour le prêt entre bibliothèques.

Les archives

Le fonds Mauro comporte également des archives de nature diverse : documents de nature administrative se rapportant à la carrière de F. Mauro ainsi qu’à son activité en tant que directeur de thèses ; courriers échangés avec des éditeurs ; manuscrits et tapuscrits de textes publiés, dans des états d’avancement divers ; notes de lecture ; éléments de cours dispensés par F. Mauro.

Ces archives ont fait l’objet d’un inventaire en 2017 et sont disponibles en consultation sur place.

Le centre culturel canadien

En avril 2013 le Centre culturel canadien, situé sur l’esplanade des Invalides à Paris, décidait de fermer sa bibliothèque.

Le fonds est alors proposé à l’Institut des Amériques qui, faute de locaux disponibles dans la capitale, oriente le CCC vers l’université de La Rochelle et à travers elle, vers le Pôle de Recherche et d’Enseignement Supérieur (PRES) Limousin Poitou-Charentes qui héberge une chaire d’études canadiennes.

Les bibliothèques des universités de La Rochelle, de Limoges et de Poitiers décident de se répartir les quelques 18000 ouvrages et 200 titres de périodiques en fonction de leurs centres d’intérêts et thématiques de recherche respectifs.

Le fonds a fait l’objet d’une présentation lors du congrès 2013 de l’AJCEEQ (Association des Jeunes Chercheurs Européens en Etudes Québécoises).

Le fonds CCC à la BU

Les collections américaines de la BU de La Rochelle se sont ainsi enrichies de quelques 7000 livres et 80 revues, en langues française et anglaise, portant sur la philosophie, les sciences sociales, les beaux-arts mais surtout l’histoire et en particulier l’histoire canadienne.

La BU s’est engagée à traiter et conserver l’ensemble des fonds dont elle a été la récipiendaire. Elle s’est néanmoins rapprochée d’autres bibliothèques et/ou associations pour donner titres et volumes déjà présents dans son fonds. Essentiellement conservés en réserve, les ouvrages se distinguent par une feuille d’érable rouge placée sur le dos des volumes.

Ils sont présents dans le catalogue de la BU et signalés dans le catalogue collectif Sudoc (catalogue collectif français réalisé par les bibliothèques et centres de documentation de l’enseignement supérieur et de la recherche).

Ils sont en grande majorité empruntables et disponibles pour le prêt entre bibliothèque.

Jacques Bertin (1946-….)

Originaire de Rennes, Jacques Bertin est un chanteur, un poète et un journaliste, honoré à deux reprises par le prix de l’Académie Charles-Cros (1967, 1983). Très attaché au Québec, il est l’auteur d’un livre sur Félix Leclerc. Il s’est également intéressé de près à l’histoire de la belle province, et à celle du Canada en général, et a publié en 1989 un récit, basé sur une correspondance, relatant la vie d’un Angevin parti chercher fortune en Alberta au début du XIXe siècle, Du Vent, Gatine! (Arlea).

Le fonds Bertin à la BU

En 2017, Jacques Bertin a proposé à la BU l’ensemble des titres de sa bibliothèque portant sur l’histoire et la civilisation nord-américaines. Environ 280 ouvrages sont ainsi venus compléter les ressources déjà disponibles à La Rochelle. Il s’agit de titres, majoritairement en français, sur l’histoire du Canada, et en particulier de l’Ouest canadien, mais également sur les Etats-Unis ou les populations indiennes du nord de l’Amérique.

Le fonds sera prochainement traité et signalé dans le catalogue de la BU et le Sudoc.